Bandeau RIC Urne Clef Justice
 PlanL'essentiel, et les forums
Démocratie? Mon oeil...A lire absolument, surtout
s'il vous restait quelques illusions...
VidéosQuelques vidéos choc pour ne rien oublier...
Agissez!Référendum d’Initiative Citoyenne.
Agissez pour la démocratie.
Nous aiderDécouvrez les différentes façons de nous aider.
PrésentationLe Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Nous contacter
CommuniquésTenez-vous au courant...
ScrutinsPour des modes de scrutin plus démocratiques
RéférencesSources d'inspiration, de réflexion...
MUNICIPALES: Haro sur tout le service public de l’audiovisuel

MUNICIPALES: Haro sur tout le service public de l’audiovisuel...

 

La non-réponse de tous les « chefs » du service public de l’audiovisuel nous confirme que celui-ci a volontairement caché aux Français une information capitale avant le scrutin: Information prouvée - et vérifiable par un simple coup de fil aux intéressés -:

 98% des candidats interrogés ont refusé de donner la garantie aux citoyens que s’ils étaient plus de 20% à le demander – dans le cadre de la loi du 13.08.2004 - ils pourraient reprendre la parole pendant les 6 ans de la mandature.

 

Cela nous semble gravissime que le « Service public » n’informe pas les Français que les candidats qui leur font les yeux doux avant les élections, et leur font les promesses habituelles, vont en réalité leur confisquer le droit de donner leur avis pendant 6 ANS.

 

C’est une honte pour ces candidats et pour la France prétendu pays de la « démocratie » qui signifie « Pouvoir au peuple »... L

 

Une brève de 2O secondes (!) indiquant l’opération « Municipales » lancée par le Rassemblement pour l’Initiative citoyenne et son site www.ric-france.fr avec ses communiqués dénonçant la confiscation annoncée du Pouvoir pendant 6 ans par 98% des candidats interrogés et son appel à l’abstention puisque le vote blanc n’est pas comptabilisé comme un suffrage exprimé nous aurait semblé digne d’un service public de l’information.  L

Pourtant le service public de l’information n’ignore pas que 82% des Français souhaitent « pouvoir lancer des référendums sur les sujets de leur choix... » (Sofres pour «Lire la politique» du 12 mars 2003). http://www.sofres.fr/etudes/pol/310303_particpol_r.htm

 

Lundi, nous nous sommes adressés aux grands chefs de l’information au plan national et régional (Liste ci-dessous) pour leur rappeler que depuis quelques temps de nombreux journalistes de leur service avaient reçu des communiqués de presse sur les Municipales dans plusieurs grandes villes de France. Il était indiqué les candidats que nous avions interrogés, avaient refusé de donner aux citoyens la garantie qu’ils pourraient reprendre la parole pendant les 6 longues années du mandat, même s’ils étaient – dans le cadre de la loi du 13.08.2004 – au moins 20% des inscrits à le demander. (Alors que pourtant la quasi-totalité d’entre eux n’avaient pas obtenu 20% au 1er tour des Municipales 2001.)

(Les communiqués indiquaient qu’ils ont été transmis –avant diffusion– aux personnes mises en cause pour rectification d’éventuelles erreurs, ce qui est un gage de sérieux.)

Nous leur avons demandé si, comme nous le pensions, le service de l’information dont ils avaient la responsabilité n’avait pas évoqué cette question de l’application de la LOI du 13.08.2004 et celle du référendum d’initiative citoyenne, dont le principe est souhaité par plus de 82% des Français. (Et « La loi est l’expression de la volonté générale ! »).

 

M Patrick Gabet de FR3 Marseille a été le seul à avoir eu la politesse de nous répondre mais avec une pirouette. Pas pour dire que en effet il avait par exemple signalé aux Marseillais que M. Jean-Noël GUERINI nous avait écrit qu’il était dangereux de s’engager –dans le cadre de la loi du 13.08.2004– à organiser toute « consultation » demandée par 20% des inscrits alors qu’en 2001 au premier tour le PS avait fait 15,16%. L

 

Liste des personnes « alertées » :

 

France 2: Arlette Chabot, Dominique Tierce, Thierry Thuillier, Pierre Geraud

 

France 3: Paul Nahon, Patrick Labarrière, Jean-Jacques Basier, Stéphane Dubun, Dominique Martinaud

 

Radio France: Patrice Bertin, Hélène Jouan, Marie-Eve Malouines (E-mail de M.Kervellec et Chassanjon « invalides »)

 

France 3 dans les régions :

Lyon. Alain Arista, Ile de France Valérie Giommello, PACA: Daniel Grillon, Daniel Ielli, Bordeaux Jean-Pierre Bertrand, Montepellier. Jacques Bailly, Alsace Patrice Schumacher, Nantes. Bertrand Rault, Nice Olivier Loubet, Rennes Christine. Lehesran, Lille Claude Tronel,

Auvergne. André Faucon Franche comté. Joël Barcy, Limousin(Corrèze). Xavier Riboulet, Lorraine. Eric Félix.

 

La Direction collégiale du Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne (RIC)

« Rien n’est plus fort qu’une idée dont l’heure est venue »

E-mail: direction@ric-france.fr  Site: www.ric-france.fr Tel.04.72.24.65.02 si indisponible 06.06.63.05.87

 

Rappel.

Le référendum d’initiative citoyenne n'est pas une idée originale.

En effet, dès 1993, avant les législatives tous les partis du PCF au FN l'avaient dans leur programme... mais on l'attend toujours... 

Pourtant plus de 82% des Français souhaitent « pouvoir lancer des référendums sur les sujets de leur choix... » (Sofres pour «Lire la politique» du 12 mars 2003). http://www.sofres.fr/etudes/pol/310303_particpol_r.htm.

Les deux finalistes de la Présidentielle l'avaient bien relevé:

N.SARKOZY, à la fin de son investiture a évoqué ce « peuple français qui ne veut pas que l'on décide à sa place, (...) »  (Voir extrait vidéo http://www.ric-france.fr/videos/ns.wmv)

 S.ROYAL, après des milliers de rencontres avec les citoyens en dressait le bilan sur son site « Désirs d'avenir » en présentant plus de cent propositions. On pouvait lire:
« Une nouvelle présidence »
Remontée des débats
Les citoyens veulent prendre la parole plus souvent et plus directement pour décider eux-mêmes. (...) »

Le Rassemblement pour l'initiative citoyenne a lancé une opération nationale à l'occasion des Municipales dans les 11 plus grandes villes de France et dans une soixantaine d'autres que l'on trouve sur http://www.ric-france.fr/ chapitre « Municipales ».

 

Trois questions simples et précises sont posées aux trois listes en présence.

1ère Question:
Votre liste est-elle prête à signer un engagement d’instaurer – en cas d’élection- une procédure réaliste de Référendum d’Initiative Citoyenne décisionnel ? 

2ème Question:
Votre liste s’engage-t-elle à organiser systématiquement toute consultation, demandée par 20% des inscrits, sur une affaire relevant de la décision du Conseil municipal?

3ème Question:

Le jour de la consultation du corps électoral, si le pourcentage des inscrits obtenu par le OUI dépasse celui obtenu par la Majorité municipale le jour de son élection, votre liste s'engage-t-elle à réunir un Conseil municipal pour adopter - en toute liberté- une délibération tenant compte l’avis exprimé ?

 


Retour à la liste des communiqués

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS