Bandeau RIC Urne Clef Justice
 PlanL'essentiel, et les forums
Démocratie? Mon oeil...A lire absolument, surtout
s'il vous restait quelques illusions...
VidéosQuelques vidéos choc pour ne rien oublier...
Agissez!Référendum d’Initiative Citoyenne.
Agissez pour la démocratie.
Nous aiderDécouvrez les différentes façons de nous aider.
PrésentationLe Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Nous contacter
CommuniquésTenez-vous au courant...
ScrutinsPour des modes de scrutin plus démocratiques
RéférencesSources d'inspiration, de réflexion...
Constitution : Le PS a rendez-vous avec l’Histoire...

Constitution : Le PS a rendez-vous avec l’Histoire...

 

Premièrement, ce que veulent les Français est bien connu mais occulté par les médias.

 

S.ROYAL, après des centaines de rencontres avec les citoyens écrivait sur son site « Désirs d’avenir » :

« Une nouvelle présidence »

Remontée des débats

Les citoyens veulent prendre la parole plus souvent et plus directement pour décider eux-mêmes.(...) »

 

C’est tout simplement la description du « référendum d’initiative citoyenne »qui était promis par tous les partis en... 1993. L

 

Cela est confirmé par les sondages, par exemple :


82 %
des Français souhaitent : « pouvoir lancer des référendums sur les sujets de leur choix.. »
(Sofres du 12 mars 2003 http://www.sofres.fr/etudes/pol/310303_particpol_r.htm)
(82% c’est exactement le double des 41% des inscrits obtenus par N.Sarkozy au second tour de la présidentielle.)

 

Deuxièmement, nous avons un PS qui conteste durement les réformes Sarkozy et affirme avoir des amendements et propositions alternatives justes pour les Français.
Mais pendant 4 longues années il n’a aucune chance de les faire adopter au Parlement.

En revanche il semble assez probable que si des amendements socialistes « justes » supprimant par exemple les cadeaux fiscaux aux « super riches » étaient soumis à référendum, ils seraient immédiatement adoptés, car 93% des Français pensent qu’il est urgent de réformer la France !

Les masques vont donc bien tomber...

La majorité des 3/5ème au Congrès étant fort justement requise pour modifier la Constitution aucune réforme ne peut se faire sans le soutien du P.S.

 

Les Parlementaires socialistes ont donc une occasion historique de montrer aux Français s’ils sont bien des « représentants du peuple » chargé de faire entendre leur voix et particulièrement à l’occasion d’une réforme de la Constitution qui fixe les règles du jeu de la République.

 

Selon un sondage BVA de juillet 2007 sur les Instituions à la question:

« A qui attribuer de nouveaux pouvoirs? »
Les Français ont répondu sans ambiguïté:
Aux citoyens 66%  ; Au Parlement 28% ; Et 6% NSPP

(66% c'est beaucoup. C'est le score de N.SARKOZY mais en additionnant les 2 tours ! 26%+ 41%)

 

Sachant que selon l'article 6 de la DDHC de 1789 qui est inscrite dans le préambule de notre Constitution.
"La loi est l'expression de la volonté générale.
Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation.(...)"

Nous allons donc voir si le PS est à l’écoute des Français, en leur donnant un outil institutionnel, démocratique et efficace pour se défendre en faisant de l’instauration du référendum d’initiative citoyenne une condition sine qua non de son approbation de la réforme constitutionnelle.

Notons que le RIC ayant été instauré le PS pourra – sans compromis- en appeler à l’arbitrage du peuple sur toutes les réformes constitutionnelles qu’il propose aujourd’hui en vain... (non-cumul des mandats, vote des étrangers etc.)

 

« Rien n’est plus fort qu’une idée dont l’heure est venue » V.HUGO

La Direction collégiale du Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne

E-mail : direction@ric-france.fr  Site : www.ric-france.fr Tel .04.72.24.65.02

  

 

Post-scriptum :

En 1988 déjà, dans sa lettre aux 40 millions d’électeurs, F.Mitterrand écrivait que le référendum d’initiative populaire était « une aspiration profonde des Français » et qu’il allait « saisir le légiste ».

Mais il a volontairement attendu 5 ans pour le faire, 4 jours seulement avant la mise à la porte annoncée de la Gauche aux législatives. C’est en effet le 10/03/1993 que le gouvernement BEREGOVOY (comprenant S.ROYAL,E.GUIGOU, D.S.K., BIANCO, etc.) avait - à la surprise générale, selon Le Monde – adopté un projet de RIP déposé sur le Bureau du Sénat. L

 


Retour Titres  Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS