Bandeau RIC Urne Clef Justice
 PlanL'essentiel, et les forums
Démocratie? Mon oeil...A lire absolument, surtout
s'il vous restait quelques illusions...
VidéosQuelques vidéos choc pour ne rien oublier...
Agissez!Référendum d’Initiative Citoyenne.
Agissez pour la démocratie.
Nous aiderDécouvrez les différentes façons de nous aider.
PrésentationLe Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Nous contacter
CommuniquésTenez-vous au courant...
ScrutinsPour des modes de scrutin plus démocratiques
RéférencesSources d'inspiration, de réflexion...


Retour Titres Flux RSS

Sur l'opposition de M. BADINTER et du PS à la réforme de la Justice

 

 

Dans le système de démocratie représentative qui est le nôtre, pendant les 5 ans de la législature, il est démontré que l’opposition n’a aucune chance de voir une de ses propositions de loi adoptées ni même un amendement marquant un infléchissement notable de la voie choisie par la majorité, qui soutient le Président à qui elle doit son élection.

 

Quand M. BADINTER et le PS affirment en substance dans les médias qu’ils vont s’opposer à la réforme sur le juge d’instruction ils savent très bien qu’ils n’en ont pas la possibilité...

 

Ce que les Français doivent savoir c’est que le PS et le reste de l’opposition ont en revanche le POUVOIR de mettre à l’ordre du jour de l’assemblée nationale une proposition de loi réaliste en faveur du référendum d’initiative citoyenne (RIC) qui permettrait aux citoyens d’abroger tout ou partie d’une loi ou d’en proposer de nouvelles.

 

En 1988, F.Mitterrand avait déjà écrit dans sa lettre aux Français que le référendum d’initiative populaire était « une aspiration profonde des Français » et qu’il allait « saisir le légiste ».

 

C’est toujours vrai 22 ans plus tard, puisque 68% des Français sont pour « Le référendum d’initiative populaire, qui pourrait être demandé par 500 000 signatures de citoyens » (Sondage BVA du 11/07/2007 pour le Figaro/LCI).

 

Et quand seul le principe du RIC est évoqué, sans en préciser les modalités, les scores sont beaucoup plus haut...

- 82 % des Français souhaitent « pouvoir lancer des référendums sur les sujets de leur choix.. » (Sofres pour «Lire la politique» du 12 mars 2003 : http://www.sofres.fr/etudes/pol/310303_particpol_r.htm )
- 88 % des Français pensent «qu’il faudrait faire un Référendum si un nombre élevé de gens le demandent» (p. 112 dans «La Démocratie à l’épreuve» Gérard Grunberg - Presse de Sc-Po)

 

Au vu des sondages, on voit mal comment l’UMP pourrait voter contre le RIC alors qu’il était inscrit expressément dans la profession de foi du second tour 2002 de J.CHIRAC et que surtout N.SARKOZY, à la fin de son investiture en 2007 a évoqué ce « peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place, et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place. »


0r pour cela, pour décider lui-même, il doit disposer du RIC... C.Q.F.D

 

Un journaliste va-t-il enfin poser la question du référendum d’initiative citoyenne aux élus de l’opposition qui prétendent vouloir être utile aux Français ?

 

Salutations citoyennes.

 

La direction collégiale du Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne (RIC)

« Rien n’est plus fort qu’un idée dont l’heure est venue. » Victor HUGO

E-mail : direction@ric-france.fr Site : www.ric-france.fr

« La démocratie se reconnaît dans la capacité d’un peuple à contrôler son destin. »

 


Retour Titres Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS