Bandeau RIC Urne Clef Justice
 PlanL'essentiel, et les forums
Démocratie? Mon oeil...A lire absolument, surtout
s'il vous restait quelques illusions...
VidéosQuelques vidéos choc pour ne rien oublier...
Agissez!Référendum d’Initiative Citoyenne.
Agissez pour la démocratie.
Nous aiderDécouvrez les différentes façons de nous aider.
PrésentationLe Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Nous contacter
CommuniquésTenez-vous au courant...
ScrutinsPour des modes de scrutin plus démocratiques
RéférencesSources d'inspiration, de réflexion...


Retour Titres Flux RSS

Retraites : En Démocratie le dernier mot doit rester au peuple !

En préambule nous voudrions indiquer qu’il est affligeant qu’en 2010, dans un pays de droit, on ne puisse pas savoir le nombre réel de manifestants.

Avec des moyens comme Google Earth et d’autres, un seul chiffre doit pouvoir être donné avec une marge d’erreur de quelques pour cents seulement.

Or on a pu lire pour Paris : 90.000/ 22.000 et même à Marseille 80.000/12.000 .Cela n’est pas sérieux.

Et au plan national 395.000 ou un million ce n’est quand même pas tout à fait pareil.

De plus on se croirait un soir d’élection ! Les grandes centrales affirment avoir réussi leur test et pour le Gouvernement, Luc Chatel déclare : « On a très clairement une journée de mobilisation faiblement suivie. » !

Nous rappelons ici deux chiffres : Plus de 3,1 millions d’adhérents aux syndicats selon leurs chiffres et en gros 45 millions d’électeurs.

La Suisse qui, elle, dispose du référendum d’initiative citoyenne (RIC), a le 07 mars 2010, abrogé par cette voie, (avec 73% de OUI à la suppression,) une loi de décembre 2009 qui aurait entraîné une baisse des retraites. Le gouvernement devra revoir sa copie... !

Sachant que 82 à 88% des Français souhaitaient pouvoir lancer des référendums sur les sujets de leur choix, nous avons demandé fin mars, aux 8 grandes centrales syndicales si elles étaient favorables au RIC et SI oui, si elles allaient demander aux partis politiques qui soutiennent beaucoup de leurs propositions, voire défilent avec eux, de mettre à l’ordre du jour de l’assemblée nationale une proposition de loi réaliste en faveur du référendum d’initiative citoyenne.

Malgré une relance le 16 avril, nous n’avons reçu aucune réponse.

Cela est très étonnant car d’abord, le simple risque de voir une loi soumise à abrogation forcerait le Pouvoir à remplacer « une concertation bidon » par de véritables négociations.

En tout cas les syndicats pourraient en appeler à l’arbitrage du peuple français, en lui soumettant les lois jugées inéquitables, ou en lui présentant leurs propositions alternatives de réforme.

La campagne médiatique pro–RIC serait facile :

- Dans le programme du candidat N.SARKOSY on lit :

« Le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer, ... »

- Il a en plus déclaré sur RTL (http://www.rtl.fr/fiche/122952/nicolas-sarkozy-sur-rtl-l-interview-en-son-et-en-video.html) qu’il n’avait pas de mandat pour augmenter la durée légale du travail.

- A la fin de son investiture a évoqué ce « peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place, et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place...“ (Voir extrait vidéo http://www.ric-france.fr/videos/ns.wmv ).

C’est vrai, mais pour cela il doit disposer du RIC... C.Q.F.D

La direction collégiale du Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne

E-mail : direction@ric-france.fr Site : www.ric-france.fr Tél. 04.72.24.65.02

 « Rien n’est plus fort qu’un idée dont l’heure est venue. » Victor HUGO

 


Retour Titres Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS