Bandeau RIC Urne Clef Justice
 PlanL'essentiel, et les forums
Démocratie? Mon oeil...A lire absolument, surtout
s'il vous restait quelques illusions...
VidéosQuelques vidéos choc pour ne rien oublier...
Agissez!Référendum d’Initiative Citoyenne.
Agissez pour la démocratie.
Nous aiderDécouvrez les différentes façons de nous aider.
PrésentationLe Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Nous contacter
CommuniquésTenez-vous au courant...
ScrutinsPour des modes de scrutin plus démocratiques
RéférencesSources d'inspiration, de réflexion...


Retour Titres Flux RSS

RETRAITES : Il n’y a qu’une seule garantie de l’équité de la réforme...

 

L’opposition dénonce dans les médias les palinodies de N.SARKOZY sur l’âge légal de la retraite à 60 ans qu’il s’était engagé en 2007 et 2008 à ne pas toucher. Il y aurait bien mieux à faire car une grave crise mondiale est survenue et pas une personne de bonne foi ne peut reprocher à un élu de s’adapter à une situation nouvelle. D’ailleurs l’article 27 de notre Constitution dispose : « Tout mandat impératif est nul. (…) »

 

En SUISSE le 07 MARS 2010 par référendum d'initiative citoyenne (RIC), les citoyens ont voté OUI à 73% à l’ABROGATION d'une loi de décembre 2009, qui auRAIT entrainé une baisse des retraites. Le gouvernement devra revoir sa copie.

En France, ce référendum d'initiative citoyenne (RIC) est souhaité par plus de 82% des personnes interrogées. (Sondage SOFRES mars 2003).

Les groupes socialiste et communiste pourraient-ils nous dire POURQUOI ils n’ont toujours pas mis à l'ordre du jour de l'assemblée nationale une proposition de loi en faveur du RIC ?

 

Par cette voie les citoyens estimant, en septembre octobre, que la réforme votée est « injuste et irresponsable » car non équilibrée pourraient la soumettre - comme en Suisse - à référendum pour abrogation, et le même jour le PS pourrait également soumettre au peuple son projet alternatif, auquel il pourrait donner force de loi.

La campagne médiatique serait on-ne-peut-plus facile, il faudrait rappeler que :

1° N.Sarkozy s’est fait élire député en 1993 avec en 4ème de 20 promesses dans « La réforme maintenant ! » l’instauration du RIC dans l’année 93.

2° N.Sarkozy, à la fin de son investiture a évoqué ce « peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place, et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place…“ (Voir extrait vidéo http://www.ric-france.fr/videos/ns.wmv )

C’est vrai et depuis des décennies ; mais pour cela il est indispensable que le peuple dispose du RIC. Sans lui il n’y a pas la « démocratie irréprochable » promise par N.Sarkozy.

 

On voit mal - à 2 ans des élections de 2012 - l’UMP voter contre une réforme souhaitée depuis des décennies par plus de 82% des Français. D’autant que si la réforme est bien « profondément juste et profondément raisonnable » (M.WOERTH sur 20H TF1 le 16 juin) ce serait faire injure aux Français de penser qu’ils pourraient voter contre.

 

La politique de la France ne doit pas se faire à la corbeille... et le peuple doit pouvoir à tout moment exercer la « souveraineté nationale » qui lui appartient mais en théorie seulement, selon l’article 3 de la Constitution.

 

Le parti socialiste et l’opposition en général auraient-ils peur du peuple ?

 

La direction collégiale du Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne

E-mail : direction@ric-france.fr Site : www.ric-france.fr Tél. 04.72.24.65.02

 « La démocratie se reconnait dans la capacité d’un peuple à contrôler son destin. » J. Attali

« Rien n’est plus fort qu’un idée dont l’heure est venue. » Victor HUGO

 


Retour Titres Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS