Bandeau RIC Urne Clef Justice
 PlanL'essentiel, et les forums
Démocratie? Mon oeil...A lire absolument, surtout
s'il vous restait quelques illusions...
VidéosQuelques vidéos choc pour ne rien oublier...
Agissez!Référendum d’Initiative Citoyenne.
Agissez pour la démocratie.
Nous aiderDécouvrez les différentes façons de nous aider.
PrésentationLe Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Nous contacter
CommuniquésTenez-vous au courant...
ScrutinsPour des modes de scrutin plus démocratiques
RéférencesSources d'inspiration, de réflexion...


Retour Titres Flux RSS

La bonne question malheureusement non posée à Nicolas « le juste » ...

- Question :

A la fin de votre investiture vous avez évoqué ce « peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place, et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place...“ (Voir extrait vidéo http://www.ric-france.fr/videos/ns.wmv ), c’est vrai, et 82 à 88 % des Français sont pour le référendum d’initiative citoyenne qui – seul – permet au peuple de décider lui-même.
POURQUOI n’avez-vous pas fait inscrire le référendum d’initiative citoyenne dans la Constitution en 2008 ?

David PUJADAS aurait eu beaucoup de munitions pour rebondir.

- Lui rappeler qu’en 1993, il s’était fait élire député avec en 4ème de 20 promesses dans « La réforme maintenant ! » l’instauration du RIC dans l’année 93. Que quelques semaines après son élection il était ministre d’Etat du gouvernement Balladur qui a bien réuni, en hâte en juillet, un Congrès à Versailles mais pas pour instaurer le RIP promis, mais la Cour de justice de la République, pour que les ministres socialistes soient jugés par leurs copains parlementaires dans la scandaleuse affaire du sang contaminé. Alors qu’un sondage Sofres Le monde du 19/11/1992, 7 mois plus tôt, avait indiqué que 80% des Français souhaitaient que les ministres soient jugés comme les autres citoyens.

- En 2002 le RIC était inscrit dans la profession de foi présidentielle de J. Chirac au second tour...

- Sommes-nous dans une « démocratie irréprochable » quand les citoyens ne peuvent pas reprendre la parole pendant les 5 ou 6 ans qui séparent deux scrutins de même niveau en lançant un référendum d’initiative citoyenne pour décider de ce qui les regarde ?

- En Suisse le 07 mars 2010, par RIC, le peuple a voté à 73% OUI à l’abrogation d’une loi de décembre 2009 qui auRAIT entraîné une baisse des retraites. Le gouvernement devra revoir sa copie sur ce point.
MAIS en Suisse l’âge légal est aujourd’hui à 65 ans pour les hommes et 64 pour les femmes. (Il était à 62 ans pour elles en 1964) et il n’y a jamais eu de RIC pour ABROGER cet âge légal.

- Si la réforme SARKOZY est véritablement « juste » c’est faire une injure grave à l’intelligence des Français de penser qu’ils vont majoritairement voter OUI à son abrogation.

Espérons que David PUJADAS posera la question aux dirigeants et élus UMP qu’il recevra, et surtout que beaucoup d’autres journalistes le feront...

A suivre...

La direction collégiale du Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne

E-mail : direction@ric-france.fr Site : www.ric-france.fr Tél. 04.72.24.65.02

 « La démocratie se reconnaît dans la capacité d’un peuple à contrôler son destin. » J. Attali

« Rien n’est plus fort qu’un idée dont l’heure est venue. » Victor HUGO

 


Retour Titres Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS