Bandeau RIC Urne Clef Justice
 PlanL'essentiel, et les forums
Démocratie? Mon oeil...A lire absolument, surtout
s'il vous restait quelques illusions...
VidéosQuelques vidéos choc pour ne rien oublier...
Agissez!Référendum d’Initiative Citoyenne.
Agissez pour la démocratie.
Nous aiderDécouvrez les différentes façons de nous aider.
PrésentationLe Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Nous contacter
CommuniquésTenez-vous au courant...
ScrutinsPour des modes de scrutin plus démocratiques
RéférencesSources d'inspiration, de réflexion...


Retour Titres Flux RSS

IL N'Y A - POUR LES CITOYENS - QU'UN SEUL OUTIL EFFICACE POUR SE DEFENDRE...

S.ROYAL a déclaré sur France Inter dimanche soir:

"Et je dis aux Français, résistez, résistez avec nous, parce que pendant un an et demi, ils vont faire encore beaucoup de dégâts. Et donc toutes les luttes sociales peuvent ralentir les dégâts que s'apprête à faire cette droite ultralibérale, dans laquelle le pouvoir financier a pris le pas sur le pouvoir politique."

Le problème c'est que pour résister, pour se défendre, les citoyens doivent disposer d'une arme efficace.
L'objectif est bien défini : S'opposer aux lois injustes, au démantèlement des services publics et du droit du travail.

Mais pour cela il est indispensable que les citoyens disposent du référendum d'initiative citoyenne qui leur permettrait justement d'abroger des lois et d'en proposer de nouvelles.

Dans sa lettre aux Français de 1988, F.MITTERRAND avait écrit:

"Le référendum d'initiative populaire est une aspiration profonde des Français, je vais saisir le légiste"

MAIS, une fois élu il a attendu 5 ANS...! le 10 mars 93, pour faire adopter, "à la surprise générale", a dit le Monde, un projet de loi en faveur du RIP!  MAIS 4 jours avant la mise a la porte annoncée du gouvernement Bérégovoy.

Mme ROYAL, D.S.K étaient dans ce gouvernement. 

Passé dans l'opposition le PS n'a pas mis a l'ordre du jour de l'assemblée nationale - à sa première niche -  leur projet de RIP alors que le RPR s'était fait élire avec en 4ème de 20 promesses l'instauration du RIC dans l'année 93.et qu'il lui aurait était bien difficile de ne pas le voter..!

Le PS n'a pas instauré le RIC quand il est revenu au Pouvoir en 97..!

Et en 2002 le PS n'a toujours pas mis le RIC  à l'ordre du jour alors qu'il avait été expressément inscrit dans la profession de foi du second tour de J.CHIRAC.

Jusque là le PS (comme ses alliés) a démontré qu'il ne veut pas que les citoyens puissent contrôler l'Etat RPR, UMP, SARKOZY.

Ce qu'il veut c'est reprendre le Pouvoir en 2012 avec un chèque en blanc valable 5 ANS.

Pour le PS et ses alliés, la démocratie se résume à permettre aux citoyens de donner tous les 5 ou 6 ans un chèque en blanc à des candidats désignés par les états majors, sans que les électeurs puissent exercer le moindre choix. En effet nous ne disposons pas du "vote préférentiel" et le PS ne l'a jamais proposé!!!Il; Il existe pourtant dans 18 pays sur 27 de l'Union et permet aux électeurs de choisir leur représentants par exemple en modifiant les N° d'ordre sur la liste de leur choix.

Le PS ne veut pas que pendant les 5 ou 6 ans qui séparent  deux scrutins de même niveau, les citoyens puissent reprendre la parole pour décider de ce qui pourtant les regarde...par la voie d'un RIC.

Pourtant 82 % des Français souhaiteraient "pouvoir lancer des référendums sur les sujets de leur choix" (SOFRES mars2003)

Le RIC est pourtant un outil démocratique et terriblement efficace.

-     En SUISSE, par RIC, les citoyens ont pu en 1996 abroger une loi sur la flexibilité du travail jugée injuste pour les salariés, en 2002 refuser la privatisation de l'électricité et il y a quelques mois le 07 MARS 2010 voter à  73% ou à l'abrogation d'une loi de décembre 2009 qui AURAIT entrainé une baisse des pensions sans cette intervention populaire.

    -  En ITALIE, il existe, mais abrogatif seulement.

Les citoyens, avec 500.000 signatures, ont pu - le même jour, le 10.06.1995, - soumettre à abrogation 12 textes de lois, dont 5 ont été abrogés.

Le 18.04.93. 8 lois soumises 8 lois abrogées dont 6 avec 80 à 90,3% de OUI...

      - En ALLEMAGNE,

+ A Leipzig :
Avec 87% de NON ont refusé la vente à GDF ! de 49,9% du capital de la société fournissant l’électricité à la ville.

+ A Fribourg-en-Brisgau,
En 2006, 70% de non à la privatisation des logements municipaux ce qui, en plus, a amené quelques maires à retirer leur projet... !

+ A Dresde
Une initiative citoyenne était en cours pour empêcher la privatisation rampante d’hôpitaux publics.
 Et les citoyens ont voté pour un pont contre un tunnel préconisé par l’UNESCO…

Les médias vont-ils enfin poser la question du RIC à l'opposition et aux syndicats ?

Yvan Bachaud   www.ric-france.fr

 


Retour Titres Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS