Bandeau RIC Urne Clef Justice
 PlanL'essentiel, et les forums
Démocratie? Mon oeil...A lire absolument, surtout
s'il vous restait quelques illusions...
VidéosQuelques vidéos choc pour ne rien oublier...
Agissez!Référendum d’Initiative Citoyenne.
Agissez pour la démocratie.
Nous aiderDécouvrez les différentes façons de nous aider.
PrésentationLe Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Nous contacter
CommuniquésTenez-vous au courant...
ScrutinsPour des modes de scrutin plus démocratiques
RéférencesSources d'inspiration, de réflexion...


Retour Titres Flux RSS

L’exemple italien de référendums d’initiative citoyenne… (16.06.2011)

Avec la collecte de 500.000 signatures, environ 1% des inscrits, le peuple italien a pu, ces 12 et 13 juin 2011, imposer trois référendums d’initiative citoyenne. Il vient de voter Oui à l’abrogation de trois lois concernant des sujets bien différents : La privatisation de l’eau, la relance du programme d’électricité nucléaire, « l’immunité judiciaire du 1er ministre ». Les scores sont imposants OUI à plus de 95% des votants avec plus de 57% de participation. Soit un OUI de plus de 54% des inscrits.

Cela faisait 15 ans que le seuil de 50% de participation n’avait pas été atteint or dans ce cas le résultat du RIC n’est tout simplement pas pris en compte. Les partisans du NON ont bien compris qu’avec cette disposition, ils doivent impérativement rester chez eux ! (Ils ont été seulement 3 à 5% à voter NON ce qui revient à voter OUI ! mais cela a été sans conséquence en l’espèce, car la participation ayant été largement supérieure). Cette exigence d’une participation à 50% très restrictive du droit des citoyens est une honte car les lois sont votées par une majorité à l’Assemblée nationale. Nous ne connaissons pas les scores des législatives italienne mais en France l’UMP en 2007 a fait 27,68% des inscrits. Cela doit être du même ordre en Italie et en tous cas bien loin de 5O% des inscrits.

En Suisse il n’y a pas de seuil de participation ce qui est juste puisqu’il n’y en a pas non plus pour les élections..! En France dans des élections partielles la participation est de l’ordre de 30% ! Les Suisses font confiance à ceux qui se déplacent pour voter pour eux ! Il y a souvent moins de 50% de participation.
Ainsi le 07 mars 2010, environ 46% de participation mais 73% de oui à l’abrogation d’une loi de décembre 2009 qui aurait entrainé une baisse des retraites. (Soit quand même 33,58% des inscrits.)

Pour ne prêter le flanc aucune critique de bonne foi, le R.I.C. propose pour les RIC à tous les niveaux territoriaux, que le Oui pour être pris en compte, ait obtenu un score supérieur à celui de la Majorité en place le jour de son élection. Cela à l’avantage de coller à la réalité politique : grosse différence entre un maire brillamment élu au premier tour et un autre dans une triangulaire voire une quadrangulaire !

Nous participons au mouvement populaire « Réelle démocratie maintenant ! » que nous invitons à soutenir et qui nous espérons devrait préciser bientôt les réformes qu’il exige pour être dans une « réelle démocratie » et mettre fin à son occupation – sine die - d’une place publique de quelques grandes villes.

Qu’attendent les groupes parlementaires d’opposition pour mettre une proposition de loi en faveur du RIC à l’ordre du jour du Parlement ? N.SARKOZY ayant évoqué à la fin de son discours d’investiture : « Ce peuple français qui ne veut pas que l’on décide a sa place...(…) », comment l’UMP pourrait-il voter contre alors en plus que 23 députés UMP ont déposé une proposition de loi en sa faveur le 14 avril dernier.

Les démocrates ne devront pas se rendre aux urnes en 2012 si le RIC n’a pas été instauré avant, leur permettant de reprendre la parole pendant les 5 années suivantes.

« Rien n’est plus fort qu’une idée dont l’heure est venue. » Victor HUGO

La direction collégiale du Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne (R.I.C.)

Site : www.ric-france.fr Mail : direction@ric-france.fr


Retour Titres Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS