Retour Titres Flux RSS

M Sarközy et le référendum…


A la fin de son discours d’investiture du 16 mai 2007 M Sarközy évoquait :

« … ce peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place. »

Mais pour qu’on ne puisse pas « décider à sa place » , il est indispensable que le peuple dispose du référendum d’initiative citoyenne pour pouvoir initier des lois ou abroger celles qui ne sont acceptées par la majorité des Français *.

Et le peuple qui : « par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place » ne peut accepter qu’un Président de la république pense pour le peuple et lui choisisse les sujets de référendums ( Voir extrait vidéo http://www.ric-france.fr/videos/ns.wmv  )

En 2008, lors de la révision de la Constitution, M. Sarközy aurait eu l’occasion de répondre à l’aspiration légitime des Français de vouloir s'exprimer entre deux élections. Encore une occasion manquée puisque le référendum d’initiative citoyenne n’a pas été proposé à cette occasion.

Aussi, c’est vraiment avoir une piètre opinion des citoyens que d'espérer obtenir leurs voix en réitérant les mêmes promesses non tenues. Pourquoi n'a t il pas provoquer un référendum lors de la réforme importante sur les retraites et pourquoi a t il par contre supprimer la ratification par référendum tout élargissement de l'Union Européenne alors que le 9 mai 2004 devant le Conseil national de l'UMP il avait tenu ces propos :

« La souveraineté c’est le peuple, à chaque grande étape de l'intégration européenne, il faut donc solliciter l’avis du peuple sinon nous nous couperons du peuple » . Une belle promesse, mais élu Président, il a fait le contraire. Aujourd’hui il est bien coupé du peuple !

http://www.dailymotion.com/video/x94dkq_avant-apres-sarkozy-et-le-traite-de_news#from=embed
Allez vous continuer à croire aux promesses du champion toutes catégories des promesses non tenues ?

Avec le référendum d'initiative citoyenne, les faux serments n'ont pas d'importance puisque le pouvoir revient toujours au peuple.

* La loi est l’expression de la volonté générale, à laquelle chaque citoyen participe, directement ou par l’intermédiaire de ses représentants.

La direction collégiale du Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne.

            Vive l’instauration de la 1ère République citoyenne

 


Retour Titres Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS