Retour Titres Flux RSS

Égalité parité : les femmes trahies par leurs élites représentantes

Les porte-parole des grandes associations féminines dénoncent l’absence d’égalité homme/ femme et s’élèvent notamment contre le fait qu’il n’y a que 20% de femmes à l’Assemblée nationale qui ont l’initiative et le vote de la loi.

Sachant qu’au plan national il y a un peu plus d’électrices que d’électeurs, on ne peut que s’étonner que toutes les «féministes» et d’abord les dirigeantes de leurs associations ne mettent pas en numéro un de leurs revendications l’instauration du référendum d’initiative citoyenne (RIC) . Cela leur permettrait de lancer des référendums pour abroger des lois votées par une assemblée comptant plus de 80% d’hommes, et aussi d'en proposer de nouvelles élaborées par des femmes, pour que le Peuple souverain, dans lequel elles sont majoritaires, puisse leur donner force de loi.

D'autre part, rappelons que la parité pour les élections est contraire à l’article 6 de la DDHC de 1789 et qui fait partie du préambule de notre Constitution *-voir ci-dessous- qui dispose en substance que l’on est «admissible à toutes dignités, places et emplois publics...» et non pas en fonction de son sexe !

La juste place des femmes en politique est celle que leur attribueront les électeurs le jour où il existera en France le vote préférentiel qui existe dans 18 pays sur les 27 de l’Union européenne et qui permet aux électeurs de choisir leurs représentants. Les dirigeantes féministes veulent-elles être désignées par les états-majors des partis? C'est ce qui semble ressortir de ce constat. Qu'avez-vous à nous répondre mesdames ?

Au R.I.C. nous proposons un mode de scrutin législatif dans lequel les femmes de tous les partis puissent être présentes dans toutes les circonscriptions.(voir www.ric-france.fr dans rubrique «présentation»)

Le Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne invite toutes les femmes à venir le rejoindre et à militer pour le référendum d’initiative citoyenne qui leur donnera enfin une égalité démocratique !

 

La direction collégiale du Rassemblement pour l’initiative citoyenne

*Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen,article 6: La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

 

            Vive l’instauration de la 1ère République citoyenne

 


Retour Titres Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS