Retour Titres Flux RSS

Les promesses engraissent les oreilles, pas les joues *

Ce 17 février, M. Pierre Laurent secrétaire général du PCF était l’invité de France Inter. Il critiquait – fort justement – M Sarkozy et ses promesses de référendum et faisait également la promotion du référendum d’initiative populaire (RIP). Ce qui laisse pantois quand on sait comment le PCF et le Front de Gauche ont traité ce sujet depuis plus de 10 ans. Un bref historique pour les mémoires embrumées :

1993: M. Chirac et M Sarkozy promettent le RIP dans l'année (annonce renouvelée en 2002). Promesse non tenue. Pchittt du vent !

Depuis : aucun élu du PCF ne demande le RIP, pas la moindre proposition de loi en sa faveur n'est proposée par un député. Un oubli ?

2004: lors de la discussion sur le projet de loi sur la démocratie locale, le PCF n’a pas déposé le moindre amendement en faveur d’un véritable RIP local ! (loi du 13.08.2004). Encore un oubli?

2008:lors des élections communales, pas une mairie communiste n'a accepté de prendre en compte systématiquement l'avis des citoyens si une consultation locale été faite. Pourquoi ?

2008: à l’occasion de la révision de la Constitution, pas un parlementaire communiste ou du parti de gauche n’a déposé le moindre amendement en faveur du RIP. Mais qu'attendent ils?

2009: lors des élections régionales, aucune des 20 listes Front de Gauche n'a accepté de prendre en compte systématiquement l'avis des citoyens si une consultation régionale été faite. Récidiviste !

Et puis, cerise sur le beau gâteau de la démocratie :

2011: Nous suggérons à M. Mélenchon de mettre à l’ordre du jour du groupe parlementaire PCF une proposition de loi en faveur du RIP. Malgré nos nombreuses relances, nous constatons que rien n'a été fait. Pourquoi encore ce manque d’intérêt pour le RIP en 2011?

Mais pendant ce temps là, chez nos voisins suisses, la démocratie s'exerce sans tambour ni trompette.

2002: les électeurs suisses par une initiative populaire refusent la privatisation de l’électricité..

2010: les Suisses votent par RIP l’abrogation d’une loi de décembre 2009 qui allait diminuer le montant des retraites. Affaire réglée en moins de trois mois sans un seul jour de grève.

Pendant qu'en France, le PCF et le Front de Gauche appelaient à la grève et faisaient perdre aux salariés des journées de travail pour manifester contre la loi sur les retraites avec le résultat qu'on connaît.

Ce que nous voyons finalement, c'est que Le PCF et M. Mélenchon ont prouvé qu’ils ne veulent pas voir s'instaurer la démocratie directe.

Les électeurs lucides ne voteront pas plus pour le Front de Gauche de M Mélenchon que pour ces partis qui refusent de rendre la parole au peuple entre deux élections.

Refusez de donner ce chèque en blanc qu'ils vous demandent. Ils ne sont plus crédibles.

Votez pour le Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne à l'élection Présidentielle comme aux élections législatives, le seul mouvement qui se bat pour l'instauration du référendum d’initiative citoyenne.

La direction collégiale du Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne.

* Proverbe rwandais

            Vive l’instauration de la 1ère République citoyenne

 


Retour Titres Flux RSS

Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne
Flux RSS