Bureau nº 3 de St Clair du Rhône

Daniel (Unis vers SEL) et Yvan (Article 3) au micro d’Europe 1

Les associations Article 3 et Unis vers SEL ont organisé la « consultation » de 08 h à 18 h, du bureau de vote n° 3 de Saint-Clair-du-Rhône du samedi 12 au lundi 13.01.2019.

La question posée:


« Etes vous favorable au RIC* en toutes matières ? »

OUI / NON / Blanc

* Référendum d’Initiative Citoyenne

Le résultat:

Nombre d’inscrits1027 
Votes exprimés25024,34 %
Votes OUI23192,40 %
Votes NON93,60 %
Votes BLANC104,00 %
Votes NUL00,00 %

 

1er RIC à St-Clair du RhôneBientôt le 2nd Tour 🙂

Publiée par Daniel Vienne sur Dimanche 20 janvier 2019
Reportage France 5

Publiée par Yoann Perillard sur Lundi 14 janvier 2019
© Yoann Perillard 

Le OUI a obtenu 22,49 % des inscrits.


En 2017 Mme Caroline ABADIE avait obtenu sur ce bureau, 212 voix sur 1011 inscrits soit 20,96% des inscrits.

Le RIC en toutes matières l’emporte avec 1,53% d’inscrits supplémentaires.

Le Maire a déclaré lors de ses vœux que « la commune n’était strictement pas impliquée dans cette opération ». Dans la presse, il a ajouté « ne pas cautionner ce pseudo référendum proposé”, tandis que C. ABADIE parlait dans la presse de « simulacre de référendum”. Ces propos n’ont pas encouragé les électeurs à se déplacer…

Après plusieurs procédures administratives, nous n’avons fini par « arracher » qu’un emplacement acceptable pour installer notre « Barnum » face à la Mairie mais seulement le vendredi à 18 h alors que le scrutin ouvrait le lendemain à 8 h.

Le score obtenu est un succès car si 83% des Français sont favorables au RIC (sondage IFOP-Focus n°158), 85% pensent que les élus n’ont rien à faire des préoccupations des gens comme eux et donc beaucoup ne sont pas venus sachant que leur vote serait traité par le mépris !
Ils ont torts….. si le RIC avait fait deux fois plus de voix que les 22,53 % du député moyen LREM, il serait impensable pour la Majorité de ne pas l’instaurer. Il faudra à l’avenir bien expliquer qu’il faut participer aux opérations citoyennes de vote, car la force probante des résultats s’obtient par l’expression maximale des votants.

M. MACRON et son gouvernement ayant déclaré – fort justement – que le pouvoir n’était pas dans la rue, mais dans les urnes. On ne peut qu’être très satisfait de cette première victoire du « RIC en toutes matières » qui devrait être suivie de bien d’autres.

Le gouvernement  a annoncé en août 2017 vouloir donner au peuple des « droits réels » pour entrer dans son « nouveau monde politique ». Article 3 a alors demandé pour les Français, le premier de ces « droits réels », celui d’exercer réellement la souveraineté nationale qui n’appartient au peuple, en théorie seulement, dans l’Article 3 de la Constitution Française.

Le gouvernement a refusé d’instaurer « le RIC en toutes matières » qui lui aurait permis d’amener la France à la paix sociale. Le gouvernement est donc le seul responsable de tous les effets négatifs de 8 semaines de manifestations. Il persiste cependant dans son erreur.

Article 3 appelle tous les groupes en capacité de le faire, à faire voter un bureau d’électeurs, mais, un conseil :

  • Faites un test sur 100 inscrits du bureau tirés au sort.
  • Ne vous lancez pas sans avoir fait signer par au moins 40 des 100 inscrits du bureau de vote :
    • « Je m’engage à aller voter si cette question est posée. »


« Etes vous favorable au RIC* en toutes matières ? »

OUI / NON / Blanc

* Référendum d’Initiative Citoyenne

Alors seulement vous pourrez faire voter..

Le responsable d’Article3 de l’opération « Saint Clair du Rhône »